Home - Relation - 3 conseils pour (vraiment) prendre du plaisir lors des préliminaires

3 conseils pour (vraiment) prendre du plaisir lors des préliminaires

Posted on septembre 7, 2017 in Relation

Les préliminaires sont une pratique sexuelle à part entière, qu’il convient donc de ne pas négliger, que ce soit au sein d’un couple ou lors de plans culs. Les petites gâteries délivrées en introduction des ébats sont en effet un moyen efficace d’emmener son ou sa partenaire au septième ciel. Comment en profiter pleinement et maximiser le plaisir ? Voici quelques conseils qui vous aideront dans cette tâche !

preliminairesPrendre du plaisir des les preliminaires

Gâteries : rien ne sert de courir…!

Profiter comme il se doit des préliminaires implique de ne pas se précipiter lors de leur réalisation. En effet, si vous vous comportez comme si ceux-ci n’étaient qu’une simple étape devant vous mener à la pénétration, véritable apogée de votre rapport, vous ne pourrez que minimiser le plaisir ressenti lors de ces instants. Au contraire, prenez votre temps et appréciez chaque petite chose que l’on vous fait, chaque petite caresse, chaque petit baiser… Concentrez-vous sur vos sensations et sur les frissons provoqués par ces gâteries. Qu’il s’agisse de baisers, de caresses, de massages, de fellation, de cunnilingus, d’anulingus ou encore de masturbation, il existe mille et une manières de satisfaire l’autre dans ce contexte, alors on fait preuve d’imagination et on se laisse entraîner dans un véritable tourbillon de sensualité !

Les préliminaires permettent aux deux partenaires d’obtenir un plaisir partagé, par conséquent faites grimper le désir en y allant crescendo et en mêlant diverses gâteries qui ont fait leurs preuves. Le sexe dans le couple n’en est que meilleur lorsque l’on se laisse le temps de profiter réellement de la présence de l’autre et de ses caresses. De la même manière, prodiguer baisers, massages et autres gâteries permet d’atteindre un état d’excitation poussé idéal pour prendre un maximum de plaisir. Alors on prend son temps, on profite, et on jouit !

Les accessoires idéaux pour des préliminaires réussis

L’avantage des préliminaires, c’est qu’ils permettent d’expérimenter toutes sortes de nouvelles pratiques sexuelles. On peut notamment varier les lieux, les tenues, les scénarios… mais aussi les accessoires, que l’on trouve par dizaines dans les sex-shops et les boutiques spécialisées en ligne ! Il n’y a donc qu’à faire son choix parmi tous les produits permettant de pimenter sa vie de couple. Antonia, 27 ans et vivant à Sherbrooke au Canada, témoigne : « Avec mon mec, on voulait trouver de nouvelles façons de se faire plaisir avant la pénétration, du coup on est allés sur un site qui vend des accessoires pour le sexe. On a fini par en commander deux-trois, histoire de tester. Et franchement, j’ai l’impression que ça a donné un nouveau souffle à notre vie sexuelle. Aujourd’hui, on a même du mal à se passer de nos nouveaux jouets ! »

Comme Antonia, de nombreux couples optent pour des sex toys, des jouets érotiques ou des accessoires sexy pour pimenter leur vie sexuelle. Vous pouvez notamment faire l’acquisition d’un gode pour titiller votre partenaire, ou encore acheter une paire de menottes et un cache-yeux pour dominer l’autre et lui faire ressentir de nouvelles sensations toutes plus sensuelles les unes que les autres. Laissez votre imagination s’exprimer et mettez-vous d’accord sur les scénarios qui vous excitent le plus, puis passez à l’acte !

Connaître les zones érogènes à titiller

Pour maximiser le plaisir dans le cadre des préliminaires et des rapports sexuels, le mieux est encore de connaître la puissance des différentes zones érogènes. Ces dernières désignent les parties du corps pouvant provoquer de l’excitation sexuelle. On distingue trois sortes de zones : primaires, secondaires et potentielles. Les primaires font bien entendu référence aux organes génitaux (clitoris et vagin pour la femme, pénis pour l’homme). Les caresses et la masturbation sont alors les meilleurs moyens de les stimuler. Les zones secondaires incluent par exemple les fesses, l’intérieur des cuisses, les seins, les testicules… Bref, autant de zones qui permettent d’augmenter l’excitation sans forcément l’induire directement. Caresses, baisers, mordillements et autres sont de bons moyens de stimuler ces zones lors des préliminaires. Enfin, les zones potentielles désignent les zones susceptibles de procurer des sensations excitantes et varient d’une personne à l’autre. Il peut en effet s’agir du cou, des avant-bras, des oreilles, des pieds… L’expérimentation est à l’honneur à ce niveau, par conséquent il ne faut pas avoir peur de tenter des choses ! Et l’idéal reste de stimuler les trois types de zones, histoire de varier les plaisirs au maximum…